Logo

Décision du tribunal : Il est interdit de recouvrir les résidus de colle contenant de l'amiante

Lors de la rénovation de revêtements de sol contenant de l'amiante, il reste souvent des résidus de colle contenant de l'amiante après le démontage des revêtements de sol. Cet adhésif ne doit pas seulement être recouvert ou scellé, conformément à une décision du tribunal administratif d'Arnsberg.

Les propriétaires et administrateurs de propriétés résidentielles avaient intenté des poursuites pour avoir l'intention de remplacer les dalles de plancher contenant de l'amiante dans les appartements par d'autres revêtements. Toutefois, les demandeurs voulaient laisser les résidus de colle contenant de l'amiante en place après avoir enlevé le revêtement de sol et simplement sceller ou recouvrir les résidus de colle. Dans certains appartements, les travaux ont déjà été réalisés de cette façon.

L'ordonnance sur les substances dangereuses (Gefahrstoffverordnung) stipule que les adhésifs doivent être testés pour détecter la présence d'amiante et doivent être enlevés en cas d'exposition à l'amiante

Par un rapport anonyme, le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie avait pris connaissance de cette procédure et avait fait remarquer aux plaignants qu'ils devaient se conformer à la Gefahrstoffverordnung (GefStoffV) et aux règlements techniques applicables. Ces documents stipulent que, lors de la réparation des panneaux d'amiante, les adhésifs sous les panneaux doivent également être examinés. Si une charge d'amiante est déterminée, les résidus de colle doivent être éliminés.

Le recouvrement et l'étanchéification de l'amiante sont des activités interdites (selon GefStoffV)

Les propriétaires et gérants des appartements mentionnés ci-dessus se sont vus dans le droit chemin avec leur procédure de redéveloppement et se sont présentés devant les tribunaux. La 6ème chambre du tribunal administratif d'Arnsberg a cependant rejeté la plainte. Un motif de décision : Dans le sens de la réglementation sur les matériaux dangereux, le recouvrement ou l'étanchéification des adhésifs contenant de l'amiante sont considérés comme des activités interdites dans les parties des bâtiments contenant de l'amiante.

La norme d'interdiction correspondante du § 16 alinéa 2 phrase 1 GefStoffV s'applique ici, bien que les résidus de colle ne soient pas modifiés ou endommagés par les travaux prévus. En effet, l'exigence de cette norme n'est pas le rejet réel d'amiante par l'activité : Déjà le contact nu avec la matière dangereuse est suffisant. Le danger abstrait pour les personnes est suffisant pour une interdiction et ce risque existe déjà lorsqu'on travaille dans la zone de danger immédiat de l'amiante - c'est-à-dire également lorsqu'on recouvre ou scelle des colles contenant de l'amiante.

L'étanchéité ou le recouvrement ne réduisent pas les risques potentiels

Pourquoi l'étanchéification des colles contenant de l'amiante ne constitue-t-elle pas un travail de démolition, de rénovation ou de réparation exceptionnellement autorisé ? - Cette catégorie ne comprend que la démolition ou l'enlèvement d'éléments structuraux. Toutefois, les résidus de colle contenant de l'amiante ne sont pas éliminés lors de l'étanchéification ou du recouvrement. En outre, il ne s'agit ni d'entretien ni de travaux de rénovation au sens de la Gefahrstoffverordnung, puisque le potentiel de danger de la colle contenant de l'amiante reste inchangé. Après le recouvrement ou le scellage, l'existence de l'adhésif contenant de l'amiante peut éventuellement être oubliée. Des travaux ultérieurs ou la démolition de bâtiments pourraient entraîner la libération involontaire et non détectée de fibres d'amiante. Le problème persisterait donc, ce qui va à l'encontre de l'objectif du règlement de la Gefahrstoffverordnung.

Vérifier avant la rénovation : Des adhésifs contenant de l'amiante se cachent-ils sous vos planchers ?

Comme le montre la décision de justice actuelle, lors de la rénovation de revêtements de sol contenant de l'amiante, il est absolument nécessaire de vérifier les adhésifs qui se trouvent en dessous. Les adhésifs contenant de l'amiante se trouvent souvent sous des panneaux d'aggloméré et des panneaux légers en PVC non plastifié ou en rouleau de PVC. La teneur en amiante peut atteindre 15%. Seule une analyse de l'amiante effectuée par le laboratoire d'essai permet de déterminer si et dans quelle mesure les colles sont contaminées par de l'amiante.

Plus d'informations sur notre page : Analyse de l'amiante des adhésifs organiques

Sources de la décision du tribunal :

https://www.kostenlose-urteile.de/VG-Arnsberg_6-K-719017_Asbesthaltige-Klebstoffreste-duerfen-nicht-lediglich-ueberdeckt-oder-versiegelt-werden.news26746.htm?fbclid=IwAR0qNV36nCwzoeG-WnjzVq_R0-pqL9K8mVVsyDnjtIYmq6O4qNR7YrcIHZA

https://www.rechtsindex.de/recht-urteile/6267-asbesthaltige-klebstoffreste-duerfen-nicht-lediglich-ueberdeckt-oder-versiegelt-werden?fbclid=IwAR3bqvLIGkssVSUARb7Ml55OoP69xiT4uoWDchFBjqg3EVQMuw5mrIH34Tc

';