Accueil > prestations analytiques > analyse de laines minérales
CRB GmbH | Analyse Künstlicher Mineralfasern | © CRB Analyse Service GmbH

Analyse de veilles laines minérales pour détecter des fibres OMS et déterminer l’indice de cancérogénicité IC

Nos prestations


Nous vous proposons la classification de « vielles laines minérales » ou de fibres minérales sans label de qualité RAL en e qui concerne leur potentiel de risque cancérigène.
 
  • À cette fin, nous effectuons le contrôle de produits en fibres minérales artificielles pour y détecter des fibres OMS par la microscopie électronique à balayage, MEB.
  • Et nous déterminons l'indice de cancérogénicité (IC), selon le procédé du IFA / BIA 7488.

Informations générales sur les laines minérales

             
 

Fibres OMS

 

Selon les TRGS (règles techniques pour les substances dangereuses), il s'agit de fibres inorganiques (à l'exception de l’amiante) d’une longueur de > 5 μm, d’un diamètre de < 3 μm et d’un rapport longueur-diamètre de > 3:1 (fibres OMS).

 

 

Coûts pour l’analyse de fibres OMS

 

Analyse de l’échantillon de matériaux à l’aide d’un microscope électronique à balayage, conformément à la directive de l’association VDI 3866, fiche 5 pour 62,00 € H.T. (73,78 € T.T.C.).

 

Voir la liste des prix 

 
     
             
 

 

 
     
             
 

Indice de cancérogénicité IC

 
L’indice de cancérogénicité, IC, est un ordre de grandeur sans dimensions et est calculé selon la composition matérielle des fibres minérales à évaluer. Selon le procédé du IFA / BIA 7488, il résulte de la somme des teneurs pondérales (en MA%) de Na2O, K2O, CaO, MgO, BaO et B2O3, déduction faite de la double teneur pondérale d‘Al2O3.
 
En tenant compte de l’IC et conformément à la règle TRGS 905, les fibres minérales vitreuses sont classées comme suit, si elles correspondent à la définition de l’OMS relative aux fibres : (longueur > 5µm, diamètre < 3 µm, rapport longueur- diamètre > 3 : 1) :
  •  Des fibres vitreuses OMS avec un indice de cancérogénicité IC <=30 sont classées dans catégorie 1B.
  •  Des fibres vitreuses OMS avec un indice de cancérogénicité IC>30 et IC<40 sont classées dans catégorie 2.
  •  Les fibres vitreuses OMS ne sont pas classées comme cancérigènes si leur indice de cancérogénicité est de : IC >=40.  
     

Coûts pour déterminer l'indice de cancérogénicité IC

 

Analyse de fibres OMS pour déterminer leur indice de cancérogénicité selon le procédé du IFA / BIA 7488 pour 112,00€ H.T. (133,28€ T.T.C.).

 

Voir la liste des prix

 

 
     

Informations générales sur les fibres minérales artificielles FMA

Laines minérales produites depuis le 01/06/2000 ou après

  • Toutes les fibres minérales mises en circulation depuis le 01/06/2000, ont passé les différents tests de biocompatibilité, conformément au droit communautaire ou allemand et sont considérées comme « laines minérales nouvelles », dans le sens de la TRGS 521 et donc comme inoffensives.

Laines minérales produites entre 1996 et le 30/05/2000

  • Il est possible que des fibres minérales mises en circulation entre 1996 et le milieu de l'année 2000 ont été exonérées de la classification cancérigène par des tests de biocompatibilité ou sont considérées comme fibres IC 40 (elles sont considérées comme « vieilles laines minérales » et remplissent donc les critères d'exonération de la classification cancérigène du règlement sur les matières dangereuses), ou elles sont toujours qualifiées de « vieilles laines minérales », conformément à la TRGS 521.
  • Pour ces cas, l’association « Gütegemeinschaft Mineralwolle e.V.» propose un test pour vérifier si des laines minérales datant de cette période avaient été exonérées.

Laines minérales produites en 1995 et avant

  • Toutes les laines minérales avec date de production de 1995 ou avant sont considérées comme « vieilles laines minérales », au sens de la règle TRGS 521 et doivent être qualifiées de cancérigènes, selon la règle TRGS 905.
  • Dans une note en bas de page concernant l’indice de cancérogénicité IC (chapitre 2.3, poussières de fibres inorganiques), la TRGS 905 décrit la possibilité d’utiliser l'IC pour évaluer des vieilles laines minérales. « …. L’IC est un test peu coûteux pour analyser des vieilles laines, intégrées avant 1996, pour y détecter, le cas échéant, un caractère cancérigène. Des vieilles laines contenant des fibres OMS avec un IC plus élevé que 40 ne peuvent pas être classifiées comme cancérigène en raison de leur indice de cancérogénicité… »

Laines minérales sans date de production connue

  • Dans les règlements allemands, pour des laines minérales sans date de fabrication connue, sans label de qualité RAL et sans preuve de la biosolubilité, il n’existe aucune possibilité de faire la distinction entre « vieilles laines minérales » et « laines minérales nouvelles ».
  • Pour les laines minérales intégrées, il n’est pratiquement pas possible d'effectuer, à posteriori, un essai sur la cancérogénicité selon paragraphe 3 ou de déterminer la biostabilité in vivo, selon chapitre 2.3, paragraphe 4, de la règle TRGS 905.
  • Pour ce type de laines minérales, restent donc les contenus du paragraphe 1, fibres OMS, et du paragraphe 2, indice de cancérogénicité IC, du chapitre 2.3 de la règle TRGS 905 comme critères d’évaluation. À ce sujet, dans une note en bas de page concernant l’indice de cancérogénicité IC, la TRGS 905 dit : « …. L’application de l’indice de cancérogénicité IC pour classifier des fibres OMS comme cancérigènes peut conduire au fait que des fibres OMS avec un IC en dessous de 40 pourront être qualifiées de cancérigènes, bien qu’un essai de cancérogénicité selon paragraphe 3 ou la preuve de la biostabilité in vivo selon le paragraphe 4 n’entraînent pas une classification comme cancérigène. Cela signifie que des fibres OMS qui disposent d’un IC en dessous de 40, doivent être qualifiées de cancérigènes par précaution, bien que d’autres contrôles puissent réfuter cette classification. ... »

Conclusions

En règle générale, une exonération de la classification cancérigène de produits intégrés en laine minérale, apportée à posteriori, moyennant des tests de biocompatibilité, n’est pas possible. Si des vieilles laines minérales au sens de la règle TRGS 521 et de laines minérales sans date de production connue ne sont pas d’emblée qualifiées comme cancérigènes, l’évaluation de ces laines est effectuée conformément au droit allemand (TRGS 521, TRGS 905) relatif à l’examen de fibres OMS respirables et la détermination de l’indice de cancérogénicité IC.

 

Demande et le contact

  • Tél.: +49 (0)5505 - 940 98-0
  • fax: +49 (0)5505 - 940 98-260

Envoi d'échantillon

Instructions pour le prélèvement et l'expédition de l'échantillon