Logo

Table ronde des SBB pour l'étude des déchets de panneaux de goudron pour fibres cancérigènes le 6.12.2018 à Potsdam, Allemagne


On Invitation de la SBB Sonderabfallgesellschaft Brandenburg/Berlin mbH a 'Round Table' for the examination of tarboard waste for the carcinogenic fibres took place on 6.12. at the house of the SBB in Potsdam.

Télécharger cet article en PDF-File (en allemand) | aux brochures/guides du SBB (en allemand)


Les associés s'étaient réunis:

  • le SBB
  • Berliner Senatsverwaltung für Umwelt, Verkehr und Klimaschutz – Abfallbehörde
  • de la Gesamtverband Schadstoffsanierung e.V. (Association allemande pour l'assainissement des polluants) (GVSS)
  • laboratoires d'essais accrédités effectuant des essais sur les fibres cancérigènes - amiante et fibres minérales synthétiques

Gunnar Ries et Dr. Stefan Pierdzig du CRB ont participé à la réunion.


Objectif de la réunion ...

... était une information du SBB sur le contexte des mesures initiées ainsi qu'une discussion et une harmonisation des méthodes d'échantillonnage et d'analyse des déchets de panneaux de goudron potentiellement contaminés dans les laboratoires.


Arrière-plan du " problème actuel de feutre de toiture "...

... est le fait que les entreprises d'élimination, comme les fabricants de ciment, qui utilisent le feutre de toiture dans leurs fours rotatifs comme combustible secondaire, veulent naturellement s'assurer qu'aucun amiante n'est introduit dans leurs produits.
Par conséquent, la limite de 0,1 % du GefStoffV n'est pas un critère d'évaluation du feutre de couverture en ce qui concerne les fibres cancérigènes.


Échantillonnage

Les participants ont convenu que le facteur décisif dans l'ensemble du processus d'évaluation du risque potentiel d'un revêtement de toiture est le échantillonnage . De nombreux revêtements de toiture présentent une structure verticale à plusieurs couches et présentent également des inhomogénéités dans l'expansion horizontale, telles que des points de réparation ou des coins sur les bords.

Le but doit être un échantillonnage in situ selon les directives VDI/GVSS 6202 feuille 1 / LAGA PN 98 pour éviter les 'échantillons mixtes' complexes qui sont difficiles ou impossibles à homogénéiser et à analyser.
Il a également été souligné qu'en plus du rapport d'analyse, un protocole d'échantillonnage bien documenté est requis pour l'acceptation des déchets de feutre de couverture dans les décharges.


Analytiques

De vue analytique il a été convenu de l'étude qualitative pure du feutre de couverture après homogénéisation, incinération, suspension et filtration au moyen d'une méthode avec une sensibilité de détection nettement inférieure à 0,1 % en masse.

Ceci est conforme à l'état actuel de la normalisation Annexe B de la directive VDI 3866, feuille 5:2017-06, même si certains laboratoires ont exprimé des inquiétudes concernant la visibilité des fibres minces à un grossissement de 1000x et la haute densité des préparations de filtres dans les conditions standard de l'Annexe B.

Un examen quantitatif selon la méthode BIA 7487 n'est pas nécessaire et de l'avis de quelques participants (pas tous !) à la réunion peut conduire à de faux résultats, car à des grossissements élevés de 2000x seule une petite partie de la préparation du filtre est détectée.

Selon les résultats de certains laboratoires, le traitement acide des échantillons requis par l'annexe B pose un problème, car les fibres minérales artificielles minces et respirables peuvent être dissoutes. Le traitement à l'acide du feutre de toiture incinéré ne doit donc être effectué que pendant une courte période ou pas du tout.


Références du CRB pour l'étude du feutre de couverture et des déchets de feutre de couverture

Le feutre pour toiture peut avoir des concentrations élevées d'amiante et/ou de fibres minérales, parfois dans la plage à 2 chiffres en % en masse. Pour des raisons de sécurité au travail lors de la préparation des échantillons en laboratoire, CRB Analyse Service GmbH étudie le feutre de couverture et les déchets de feutre de couverture comme suit:

  • Etude préliminaire du matériau après incinération à chaud à 450° comme préparation de litière selon la directive VDI 3866, feuille 5:2017-06 avec une sensibilité de détection de 0,1 % en masse d'amiante/KMF - CRB-ordre n° 111
    Si le résultat est positif, l'examen est effectué selon une procédure rentable, car de l'amiante a été détecté.

  • En cas de résultat négatif, un examen de suivi selon VDI 3866, feuille 5:2017-06, annexe B, avec une sensibilité de détection de 0,001 % en masse amiante/KMF - CRB-Best est effectué.